• mmoulins4

Retour au bureau, Comment se préparer ?



Ça y est! À mesure que l’été approche, les mesures sanitaires s’allègent au Canada.

Qui dit allègement des mesures sanitaires dit retour au bureau. Vous avez peut-être hâte alors que d’autres, au contraire, redoutent ce moment. En effet, d’après une étude menée par l’entreprise Léger, 52% des personnes interrogées se sentent anxieuses à l’idée d’un retour à la normale.

Dans cet article, nous allons voir comment se préparer au mieux à un retour au bureau et ce, que vous soyez employeurs ou salariés.

L’objectif ? Satisfaire tout le monde !

Cela peut paraître impossible lorsque l’on considère que nous avons tous des besoins différents. La solution ? L’adaptabilité et le focus sur l’humain.


Pour les entreprises...

Du point de vue des entreprises, pour les cas où la présence physique est essentielle, elle (l’adaptabilité ?) devra être axée sur les employés, leur santé et sécurité, la productivité et le travail.



Il faut tenir compte d’une série de facteurs lorsqu’on pense au retour en personne, par exemple :

- La nécessité d’une présence physique,

- Les moyens de transport que les employés utilisent

- Le statut familial

- Le type de travail

- Les préférences personnelles

Avant de penser à retourner au poste de travail, nous devons penser à ceux qui ont vraiment besoin de retourner au travail à leur poste de travail.

Toujours d’après la même étude menée par l’entreprise Léger il s’avère qu’en mai 2021, 82 % des personnes interrogées ayant travaillé à la maison, jugent leur expérience positive. Dans le cas où ces personnes jugent leur productivité accrue en télétravail, et si leur type de travail le permet, il n’est peut-être pas nécessaire d’obliger un retour dans les bureaux à raison de 2/3 jours par semaine, mais au contraire de laisser le choix à cette personne.

Bien entendu, si vous observez une baisse de performance et dans ce cas là uniquement, il sera légitime d’imposer un retour au bureau.